Mlouma – l’information sur les marchés sénégalais en temps réels

Lorsqu’un ingénieur informaticien issu du monde agricole décide de devenir entrepreneur, et de faire de la cause alimentaire sa priorité, cela donne des résultats ! Aboubacar Sidy Sonko, sénégalais de 27 ans, a lancé en 2012 la plateforme Mlouma qui vise à régler la problématique de commercialisation des produits agricoles.

« Nous facilitons la mise en relation tout en assurant le juste prix aux producteurs »

Mlouma est un service web (plateforme internet) et mobile (SMS ; call-center ; applications) qui permet aux agriculteurs et agro-industries de prendre la meilleure décision de vente ou d’achat grâce aux informations de marchés mises à leur disposition. « Nous facilitons la mise en relation tout en assurant le juste prix aux producteurs » précise Aboubacar. Deux enjeux prioritaires qui sont historiquement à l’origine de nombreuses pertes sur les filières alimentaires sénégalaises. En mettant en relation directe l’offre et la demande Mlouma contribue aussi à retirer du circuit de nombreux intermédiaires qui, selon Aboubacar, «  bradent les prix et appauvrissent les agriculteurs ».

« C’est en imaginant les solutions avec les agriculteurs que l’on permet un changement de mentalité  et une acceptation».

Conscient que son innovation devait s’ancrer dans les réalités des producteurs, Aboubacar s’est initialement focalisé sur certaines régions et spéculations. Deux villages pilotes, producteurs d’oignons, ont ainsi permis de tester l’utilité de la plateforme et de co-construire avec les utilisateurs. Aboubacar est convaincu que « c’est en imaginant les solutions avec les agriculteurs que l’on permet un changement de mentalité  et une acceptation». Une acceptation clé pour faire des TIC une solution évidente pour les producteurs. Aujourd’hui près de 90 membres ont souscrit à la plateforme (abonnement mensuel) et bénéficient des services proposés. Finaliste du prix Orange de l’entrepreneuriat social en Afrique et identifié comme l’une des dix meilleurs start-up africaine par un média indien, Mlouma semble avoir de beaux jours devant elle. Mais pour Aboubacar, qui ambitionne de « couvrir l’ensemble du territoire dans 5 ans et toute l’Afrique dans quelques années », de nombreux défis – notamment logistiques – devront être surmontés pour mettre en place « un business modèle viable pour tous les acteurs ». La participation de Mlouma au ‘programme d’accélération’ de l’incubateur CTIC devrait aider Aboubacar et son équipe à faire de cette plateforme un outil incontournable pour les agriculteurs sénégalais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s